| Transformation

La technologie mise au point par ChanvrEco pour transformer les pailles de chanvre utilise des procédés mécaniques innovants pour rencontrer l’objectif principal : produire un granulat fibreux spécialement adapté au secteur de l’isolation des bâtiments, en optimisant sa granulométrie et ses performances, principalement dans les Bétons de Chaux Chanvre (BCC). La gamme Prohemp est donc maintenant disponible en version standard et fine.
Un produit de paillage des espaces verts est aussi disponible sous la marque ChanvrEco.

Aucun produit ou adjuvant utilisé, peu d’énergie électrique, pas de rejets ni déchets, les poussières étant valorisée en briquettes combustible.

La différence principale par rapport aux autres industriels européens du chanvre se situe au niveau du procédé de transformation et des produits obtenus. Le but des usines classiques est de produire de la fibre en la séparant du bois de la tige, dit chènevotte. Cette fibre de chanvre, core business de ces entreprises, est destinée majoritairement au secteur de la papeterie, mais aussi du textile, des matelas souples et autres produits variés. Le sous produit issu du défibrage est donc la chènevotte, qui est valorisée comme litière animale, paillage des jardins ou dans l’isolation.


ChanvrEco transforme les pailles en granulats fibreux (fibres + chènevotte) de taille, de forme et de qualité très maîtrisée. Avec une attention particulière à la non-dégradation de la chènevotte, principale matière isolante du chanvre grâce à ses parois extrêmement fines et sa forte porosité.

Notre processus de transformation par battage mécanique de la paille est très spécifique. Il ne doit pas altérer les propriétés naturellement exceptionnelles du chanvre.